BIRGÉ - VITET
Il était une fois la fête foraine
Tempo Auvidis A6217 CD audio, 1995
EPUISÉ

*

Le reportage ici en écoute n'est absolument pas le CD, mais un enregistrement live de l'exposition le dernier jour après quatre mois d'exploitation.

L'album publié par Auvidis est, par contre, le catalogue sonore de l'exposition conçu et réalisé par Jean-Jacques BIRGÉ.

Avec la musique de BIRGÉ-VITET, de somptueux orgues de foire, des chansons rares par Nane CHOLET et Renée LEBAS, une petite merveille de Jean COCTEAU par Jean MARAIS, et les dialogues d'Alain MONVOISIN interprétés par Michel BERTO, Menica BRUNET-FABULET, Dominique FONFRÈDE, Laurent JOUIN, Daniel LALOUX, Michael LONSDALE, Jean-Marie MADDEDDU et Luis REGO

Grimaces et Misère des Saltimbanques / Encore un tour de chevaux de bois / Le Pavillon des Curiosités / La fille au manège / Parade des Lutteurs / Si j'étais roi / Jeux de Massacre / Les petits pierrots / Les manèges de l'expo / Die Wacht am St Gotthard / La Confiserie Dédé / Le cinéma forain / Je l'ai perdue

Il était une fois la fête foraine
(site de R. Sarti)

Commissaire d’exposition : Zeev Gourrarier
Directeur de Projet : Yolande Bacot
Scénographie : Raymond Sarti
Lumière : Marie Christine Soma
Design lumière : Raymonde Couvreu
Design sonore : Jean-Jacques Birgé
Musique : Bernard Vitet et Jean-Jacques Birgé
Textes : Alain Monvoisin

Direction Technique Adjointe : Laurent Maintignon
Dispositifs spéciaux muséographiques : Christian Binet
Construction : Les Ateliers du Spectacle, Ateliers du Nord, Atelier Créa 3, Ateliers de la Grande Halle de la Villette

Lieu : Grande Halle de la Villette
tracklist / infos
n°1 / Il était une fois la fête foraine - 1995 / 28'13
Il était une fois la fête foraine (reportage)

Le disque publié en 1995 par Auvidis à l'occasion de Il était une fois la fête foraine fut enregistré avant que l'exposition-spectacle soit ouverte au public, puisqu'il faisait office de catalogue sonore pour être vendu à la boutique. Jean-Jacques Birgé qui en assurait la direction artistique avait mixé les différentes sources en prévision de ce qui allait advenir. Le disque peut donc être considéré comme la partition de l'œuvre qui, elle, se vivra en direct au milieu des attractions.
Quatre mois plus tard, le dernier jour, juste avant que l'exposition imaginée par le conservateur Zeev Gourarier et le scénographe Raymond Sarti ne ferme ses portes, Birgé enregistra l'ambiance générale en se promenant dans les allées, grimpant sur les coursives ouvertes au public à trente mètres au-dessus du sol, captant les bribes de dialogue des acteurs qu'il avait dirigés sur un texte d'Alain Monvoisin, les musiques composées avec Bernard Vitet, les vrais manèges et tous les sons recréés… Soixante-dix sources sonores étaient diffusées simultanément par près de 300 haut-parleurs camouflés dans le décor… La taille de la Grande Halle de La Villette espace beaucoup plus les sons les uns par rapport aux autres que le disque, mais les effets de perspective et de gros plan sont plus évidents.
: /
Lecture
tracklist
Site créé en 1997 / Dernière mise à jour : vendredi 26 mai 2017 / Blog quotidien / © Jean-Jacques BIRGÉ / info@drame.org / Crédits